paradis animalier cimetiere virtuel animaux chien - 56

Préambule

Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées « CGV » régissent les relations contractuelles entre :

PARADIS ANIMALIER, ci après dénommée « Le Vendeur ».
Et, toute personne physique ou morale qui passe commande sur le site internet du Vendeur, ci-après dénommée « l’Acheteur ».
Le Vendeur et l’Acheteur conviennent que les présentes CGV régissent exclusivement leur relation.

Les présentes CGV seront applicables dès leur mise en ligne.

Le Vendeur se réserve le droit de modifier les CGV, sous réserve d’en informer préalablement l’Acheteur.

Les présentes CGV s’appliquent à toute commande par l’Acheteur sur le site internet paradis-animalier.fr et hommage.paradis-animalier.fr, ci-après dénommé « le Site », propriété du Vendeur.

Article 1 – Intégralité

Les présentes CGV expriment l’intégralité des obligations des parties. En ce sens, l’Acheteur est réputé les accepter sans réserve.

Si une condition de vente venait à faire défaut, elle serait considérée être régie par les usages en vigueur dans le secteur de la vente à distance dont les sociétés ont siège en France.

Article 2 – Objet

Les présentes CGV ont pour objet de définir les droits et obligations des parties dans le cadre de la vente de divers produits et services proposés par le Vendeur à l’Acheteur.

Toute commande passée en ligne vaut adhésion et acceptation pleine et entière aux présentes CGV.

Article 3 – Informations sur les produits/services

Les produits et services régis par les présentes CGV sont ceux qui figurent sur le site internet du Vendeur et qui sont indiqués comme vendus et livrés par le Vendeur.

Les produits et services sont décrits et présentés avec la plus grande exactitude possible. Toutefois si des erreurs ou omissions ont pu se produire quant à cette présentation, la responsabilité du Vendeur ne pourrait être engagée.

Le Vendeur ne pourra être tenu responsable d’aucun problème lié ou survenu du fait de l’interprétation des produits et services vendus sur le Site.

Le Vendeur se réserve le droit de retirer des produits et services de la vente à tout moment.

Le Site du Vendeur propose 3 types de produits/services :

Article 4 – Commande

L’acheteur a la possibilité de passer sa commande en ligne, à partir du Site, de manière ponctuelle, à l’unité, ou sous la forme d’abonnement, selon ce qui est précisé sur le Site et/ou dans les offres les concernant.

L’Acheteur doit choisir l’offre qui lui convient puis cliquer sur le bouton de commande (bouton sur le site “Commander” et/ou ‘S’inscrire). Toute commande vaut acceptation des prix , des descriptions des produits disponibles à la vente ainsi que des présentes CGV.

Dans certains cas, notamment défaut de paiement, adresse erronée ou autre problème sur le compte de l’Acheteur, le Vendeur se réserve le droit de bloquer la commande de l’Acheteur jusqu’à la résolution du problème.

Pour toute question relative au suivi d’une commande, l’Acheteur doit contacter le Vendeur par courrier électronique à l’adresse suivante : contact[at]paradis-animalier.fr.

Certains produits/services font l’objet d’une commercialisation sous la forme d’abonnements permettant au Client d’accéder à un espace privé.
L’abonnement entre en vigueur le jour de sa validation par le Vendeur et est souscrit pour une durée de 365 jours.
Le Client peut y mettre un terme à tout moment par une notification effectuée soit par le biais de la rubrique « Abonnement » accessible par le biais de son Compte/Espace, soit par courrier électronique adressé à contact[at]paradis-animalier.fr.

Le Vendeur peut également mettre fin à tout moment à l’abonnement du Client sous réserve de l’en informer par courrier électronique adressé à l’adresse communiquée par ce dernier dans le cadre de la création de son Compte Client. La résiliation de l’abonnement notifiée au Client par le Vendeur sera effective 48 heures après l’envoi par le Vendeur de la notification adressée au Client.

L’Acheteur peut renouveler son abonnement, il recevra un mail 15 jours avant la date de fin de son abonnement pour l’informer.
Il n’y a pas de renouvellement automatique de l’abonnement.
Si l’Acheteur ne renouvèle pas son abonnement, les informations “Fiches Animaux” qu’il a remplit n’apparaitront plus sur le site.

Article 5 – Signature électronique

Le règlement de la commande via le service Stripe vaudra preuve de l’accord de l’Acheteur conformément aux dispositions de la loi du 13 mars 2000 et vaudront :

En cas d’utilisation frauduleuse de sa carte bancaire, l’Acheteur est invité, dès le constat de cette utilisation, à contacter le Vendeur par courrier électronique à l’adresse suivante : contact[at]paradis-animalier.fr.

Article 6 – Preuve de la transaction

Le paiement étant géré par le service Stripe, les notifications de ce service seront considérés comme les preuves des communications, des commandes et des paiements intervenus entre les parties.

Article 7 – Prix

Le Vendeur se réserve le droit de modifier ses prix à tout moment mais s’engage à appliquer les tarifs en vigueur indiqués au moment de la commande.

Les prix tiennent compte de la TVA française ou européenne applicable au jour de la commande et tout changement du taux applicable TVA sera automatiquement répercuté sur le prix des services proposés.
Actuellement, le statut de l’entreprise du Vendeur n’est soumis à la TVA (TVA non applicable art-293B du CGI ).

Le paiement de la totalité du prix doit être réalisé lors de la commande. À aucun moment, les sommes versées ne pourront être considérées comme des arrhes ou des acomptes.

Si une ou plusieurs taxes ou contributions, notamment environnementales, venaient à être créées ou modifiées, en hausse comme en baisse, ce changement pourra être répercuté sur le prix de vente.

Article 8 – Mode de paiement

L’Acheteur passe commande en ligne. Le paiement est exigible à la date de la commande. Après avoir cliqué sur l’offre de son choix, l’Acheteur doit régler sa commande par carte bancaire via le service Stripe. Ce système garantit à l’Acheteur la totale confidentialité de ses informations bancaires. Les coordonnées bancaires de l’Acheteur ne sont pas stockées informatiquement par la Société du Vendeur. L’Acheteur peut donc commander en toute sécurité.

L’Acheteur garantit au Vendeur qu’il dispose des autorisations éventuellement nécessaires pour utiliser le mode de paiement choisi par lui, lors de la validation du bon de commande. Le Vendeur se réserve le droit de suspendre toute gestion de commande et toute livraison en cas de refus d’autorisation de paiement par carte bancaire de la part des organismes officiellement accrédités ou en cas de non-paiement.

Le Vendeur se réserve notamment le droit de refuser d’effectuer une livraison ou d’honorer une commande émanant d’un Acheteur qui n’aurait pas réglé totalement ou partiellement une commande précédente ou avec lequel un litige de paiement serait en cours d’administration.

Article 9 – Modalités d’accès au produit/service “Créez votre espace”

Une fois que le service Stripe aura reçu la confirmation du paiement par l’organisme bancaire du Vendeur, si l’Acheteur a souscrit à l’offre “Créez votre espace”, il pourra accéder à son espace : https://paradis-animalier.fr/dashboard

L’Acheteur recevra également un e-mail récapitulant sa commande.

L’Acheteur s’interdit de tenter d’obtenir l’accès non autorisé au système informatique du site ou de se livrer à toute activité perturbant, diminuant la qualité ou interférant avec les performances ou détériorant les fonctionnalités du site.

Article 10 – Droit de rétractation

Conformément à l’article L.121-20 du code de la consommation, l’Acheteur dispose d’un droit de rétractation de 14 jours francs à compter de la validation de sa commande pour notifier au Vendeur par email, sans pénalité, sa rétractation et obtenir le remboursement des sommes versées.

Le Vendeur s’engage, à réception de cet e-mail, à rembourser l’Acheteur par tout moyen dans un délai de 14 jours.

Voir aussi notre Page “Politique de remboursement et de retour” >>

Article 11 – Force majeure

Toutes circonstances indépendantes de la volonté des parties empêchant l’exécution dans des conditions normales de leurs obligations sont considérées comme des causes d’exonération des obligations des parties et entraînent leur suspension.

La partie qui invoque les circonstances visées ci-dessus doit avertir immédiatement l’autre partie de leur survenance, ainsi que de leur disparition.

Seront considérés comme cas de force majeure tous faits ou circonstances irrésistibles, extérieurs aux parties, imprévisibles, inévitables, indépendants de la volonté des parties et qui ne pourront être empêchés par ces dernières, malgré tous les efforts raisonnablement possibles. De façon expresse, sont considérés comme cas de force majeure ou cas fortuits, outre ceux habituellement retenus par la jurisprudence des cours et des tribunaux français : le blocage des moyens de transports ou d’approvisionnements, tremblements de terre, incendies, tempêtes, inondations, foudre, l’arrêt des réseaux de télécommunication ou difficultés propres aux réseaux de télécommunication externes aux clients.

Les parties se rapprocheront pour examiner l’incidence de l’événement et convenir des conditions dans lesquelles l’exécution du contrat sera poursuivie. Si le cas de force majeur a une durée supérieure à trois mois, les présentes CGV pourront être résiliées par la partie lésée.

Article 12 – Non-validation partielle

Si une ou plusieurs stipulations des présentes CGV sont tenues pour non valides ou déclarées telles en application d’une loi, d’un règlement ou à la suite d’une décision définitive d’une juridiction compétente, les autres stipulations garderont toute leur force et leur portée.

Article 13 – Non-renonciation

Le fait pour l’une des parties de ne pas se prévaloir d’un manquement par l’autre partie à l’une quelconque des obligations visées dans les présentes CGV ne saurait être interprété pour l’avenir comme une renonciation à l’obligation en cause.

Article 14 – Titre

En cas de difficulté d’interprétation entre l’un des quelconques des titres figurant en tête des clauses, et l’une quelconque des clauses, les titres seront déclarés inexistants.

Article 15 – Loi applicable

Les présentes CGV sont soumises à l’application du droit français, à l’exclusion des dispositions de la Convention de Vienne. Il en est ainsi pour les règles de fond comme pour les règles de forme. En cas de litige ou de réclamation, l’acheteur s’adressera en priorité au Vendeur pour obtenir une solution amiable.

À défaut, l’acheteur pourra engager une procédure devant le Tribunal de Commerce.

 

p4